Une déclaration d’humour au travail de soignant, un spectacle fin, osé et émouvant. Une piqûre de rappel obligatoire ! 

Dans ce second spectacle, Florence nous emporte avec ironie dans le monde implacable des études de médecine. Entre salles de garde, galères d’interne et bonheur de soigner, elle nous fait partager ce parcours du combattant avec une auto-dérision et une drôlerie toujours teintée de finesse.

On plonge avec jubilation dans le quotidien de ce médecin anesthésiste, on vit avec elle la joie d’être soignant, la difficulté de composer avec le scepticisme grandissant des patients, et l’on se régale d’une multitude de petites anecdotes croustillantes sur l’histoire de la médecine.

De la polémique, un humour incisif, une plume aiguisée, « Antis(c)eptique » parle à toutes celles et ceux qui n’ont pas peur de rire d’eux-mêmes : patients, soignants, médecins, en un mot, le genre humain…

Après avoir écrit et joué pendant cinq ans un premier spectacle décoiffant « Pas avec n’importe qui », foulé la scène du Spotlight de Lille, du théâtre Le Bout à Paris et fait le Festival d’Avignon, Florence se lance cette fois-ci dans un exercice nouveau, celui du spectacle médical humoristique. Elle pratique un humour frontal, direct mais qui sonne résolument juste.

Autant inspirée par l’humour noir d’Albert Dupontel, la verve acide de Pierre Desproges que l’énergie scénique de Madame Foresti, Florence nous livre un spectacle à l’écriture ciselée, au propos mordant mais à l’émotion toujours palpable.

Un one woman show engagé et poignant.

De et Joué par Florence Cortot
Mise en scène : Caroline Mansard
(Durée 1h)