Farah Saada ne dit pas tout ce qu’elle pense, et ne pense pas tout ce qu’elle dit. Sauf sur scène.

Farah Saada partage ses doutes et réflexions d’introvertie dans un seul en scène à l’écriture fine et piquante où elle laisse sa petite voix intérieure prendre le contrôle.

Parce qu’on a tous une petite voix cruelle en nous. 
Et ça fait du bien de la laisser s’exprimer. 

Adepte du stand-up discret*, elle porte un regard ironique sur notre société, ses paradoxes et ses travers. 

*Stand-up discret – N.m
Du latin philippe poutoum : néologisme douteux créé par l’artiste pour justifier un manque criant d’extravagance.

De et Joué par Farah Saada
Mise en scène : Clémence Audas
(Durée 1h)